Imprimer

La gestion du domaine pastoral

« Le pastoralisme est une activité ancestrale qui, outre sa fonction d’élevage, joue un rôle primordial dans le maintien des paysages, l’entretien de la montagne, le débroussaillage… L'élevage pastoral est un système extensif où les troupeaux pâturent sur de grandes étendues en totale ou semi-liberté suivant la présence ou non d’un berger»
Gestionnaire des terrains indivis des 7 communes de la vallée, soit au total 15 000 ha, dont 8 600 ha à vocation pastorale, la Commission Syndicale de la Vallée de Saint-Savin en assure l’administration, la mise en valeur, et la sauvegarde. Elle définit l’exploitation rationnelle du domaine pastoral et améliore les conditions d’utilisation des estives.

Dix unités pastorales

Dix unités pastoralesLe territoire est découpé géographiquement en 10 quartiers ou Unités Pastorales par des limites naturelles ou administratives. Une quarantaine d’éleveurs, dont 65% dits « valléens » et 35% dits « extérieurs » (venant de communes autres que celles qui composent la CSVSS) se partagent ces espaces pour y mener leurs troupeaux. Ainsi, chaque année, de juin à octobre, 2 000 brebis, 1 200 vaches, 60 chevaux et ânes ou mulets transhument sur les estives.





Lieux d’affectation des troupeaux

Lieux d’affectation des troupeauxLa Commission Syndicale décide du lieu d’affectation des troupeaux et choisit saisonnièrement l’introduction dans les estives des troupeaux selon les critères suivants :

- Ancienneté prioritaire pour chaque éleveur sur les estives valléennes,
- Aspect sanitaire,
- Taux de chargement (nombre d’animaux) par Unité Pastorale en fonction de  la quantité et qualité herbagère par Unité Pastorale,
- Crédibilité du demandeur.



Des gardes valléens… pour quoi faire ?

Arratille Cauterets 2012 okAfin de gérer au mieux ces estives, deux gardes valléens, embauchés pendant la saison pastorale par la Commission Syndicale, ont pour missions principales de :

-  Veiller au respect des dates de montée et de descente d’estive.
- Réceptionner les animaux et contrôler la concordance des certificats sanitaires avec la règlementation  en vigueur.
- Effectuer quotidiennement des tournées de gardiennage : maintenir les troupeaux à l’intérieur du territoire dédié, repérer et signaler à l’éleveur concerné les anomalies ou incidents sur les animaux.
- Assurer l’entretien et la mise en place des équipements pastoraux (clôtures, parcs de contention…).
- Organiser les portages (hélicoptères ou avec mulets) pour l’acheminement des denrées.
- De veiller au bon état des cabanes pastorales, des passerelles, des sentiers, de la signalétique…
- D’entretenir un bon relationnel avec les usagers de la montagne, tant les éleveurs que les promeneurs.

Ainsi, depuis 2007, la création de ces postes de gardes valléens permet de pallier au manque de disponibilité des éleveurs en estive et de préserver les milieux agro-pastoraux. Cette action a été initiée et réalisée dans le cadre de la gestion des sites Natura 2000.

btn date

Date à préciser

PROCHAIN CONSEIL SYNDICAL

SÉANCE PUBLIQUE
Maison de la Vallée de Saint-Savin

titre actus

14/09/2016, 08:51
sites-internet-des-refuges-csvss Il y a quelques mois, les élus de...
02/06/2016, 17:10
bulletin-2016 Le Bulletin 2016 de la Communauté...

Lettre d'info