Nos projets sentiers et circuits de randonnées

Les crues d'octobre 2012 et de juin 2013 ont marqué les esprits comme les paysages. Des dégats d'une ampleur inédite qui ont obligé la CCVSS, dans le cadre de sa mission "Entretien des sentiers et voie verte" a provisionner en urgence les sommes nécessaires aux réparations dont le montant s'élèvera à près d'un million d'euros.

Exposé des dégâts

Route forestière de la Fruitière :

Lors de la crue de juin, les enrochements formant à la fois la berge du gave et le l'assise de la chaussée ont été emportés sur 60 mètres. De ce fait, la passerelle, seule traversée du gave du Lutour afin que le bétail puisse accéder aux estives en rive droite, est inutilisable du fait de l'évidement des appuis. Les travaux seront realisés en période de basses eaux à l'automne 2014.

img2Thermes des Griffons :

A cet endroit, le gave franchit un dénivelé important par succession de cascades sur dalles et blocs de granit. Le bâtiment des Thermes est, à cet endroit, protégé par des enrochements fondés sur ces dalles et blocs et doubles par un mur bétonné à l'endroit le plus exposé. La violence des crues a déchaussé ou disloqué ce contrefort, exposant ainsi le bâtiment aux risques de débordement.

img3Voie verte Pierrefitte-Soulom-Cauterets (Chemin des Voyageurs) :

La voie verte longe le lit du gave en plusieurs endroits. En octobre puis en juin, les eaux ont emporté des pans de talus de grande hauteur soutenant l'emprise du chemin ou causé l'effondrement de murs soutenant les terrains supérieurs.

La réparation de ces dommages présente plusieurs difficultés en raison de talus de grande hauteur, pratiquement verticaux, auxquelles s'ajoute l'exigence d'une intégration soignée dans un environnement naturel ainsi que les contraintes liées aux travaux en rivière.

img4-1.jpgPont d'Arrouye :

Cet ouvrage qui enjambe le gave à l'aval du plateau de Concé à Cauterets, a été endommagé par la crue d'octobre 2012 avec une aggravation en juin 2013. Sur la rive gauche, le mur de soutènement amont de l'appui a été largeemnt affouillé et présente une fracturation importante. L'appui lui-même présente également un affouillement. En aval, le remblai a été en grande partie emporté.

img5.jpgLe chemin du Cap d'Estang :

Ancienne route de Cauterets, le sentier présente un éboulement qui s'aggrave inéxorablement avec les évènements climatiques, et ce malgré la stabilisation relative apportée par la poussée de la végétation.

 

img4Mur de soutènement Clavanté :

A l'arrivée de Cauterets, la voie verte longe la RD920. Elle est empruntée par de nombreux pitéons. Lors de la crue de juin 2013, le gave est sorti de son lit, empruntant la structure de la route départementale et de la voie verte sur plusieurs centaines de mètres, affouillant une bonne partie du mur de soutènement retenant les terrains très pentus situés en partie supérieure. Cette section de mur doit être reconstruite afin de stopper tout glissement de terrain.

La réparation de ces dégâts respectera le mode constructif des ouvrages : pierre sèche, gabions, maçonnerie de pietrre taillée et jointoyée ou enrochement, en tenant compte de l'environnement naturel et des contraintes liées aux travaux en rivière.

Une consultation a été engagée en avril 2014 en vue de choisir un groupement de maîtrise d'oeuvre chargé de diagnostiquer les dégâts, de déterminer le mode de réparation et de suivre les travaux de remise en état qui seront alors décidés.
Après examen, et sur proposition de la Commission d'Appels d'offres et de la Commission "Sentiers", le Bureau Communautaire a décide de retenir le groupement INGS-IMSRN-CASALS-AEI.

bouton retour